Retour à l'accueil

Du côté du blog

Mercredi 28 septembre 2011

Talent ou génie ?

Hier, Work­ing Mama m’a dit que tal­ent et génie, c’était pareil. En tout cas, dans son dico des syn­onymes. Je rap­pelle qu’un syn­onyme exact, c’est extrême­ment rare, les syn­onymes n’ont pas les mêmes sens et si l’on a tant de mots pour exprimer une seule chose, c’est bien qu’il y a des nuances dans la chose dite.

Tal­ent ou génie ?

Si j’en crois mon dico de 1940 (pas réussi à retrou­ver celui de 1989, ouais, ça date… mais bon un dico, ça reste un dico ;) )

Le tal­ent (à part être une mon­naie de la Grèce antique qui valaient env­i­ron 160000fr. pour le tal­ent d’argent) est une apti­tude naturelle ou fac­ulté acquise. Donc en 1940, on pen­sait comme moi : le tal­ent s’acquiert par le tra­vail. Ok, il est aussi une apti­tude naturelle, ce qui indique qu’on con­sid­ère naturel que cer­tains y arrivent plus facile­ment que d’autres. Mais n’exclut pas les “autres” qui devraient se met­tre à bosser comme des dingues pour y parvenir.

En 1940, tou­jours, le génie est un tas de trucs (dont un lutin ou un gnome). Mais surtout, il est le plus haut degré auquel puis­sent arriver les fac­ultés humaines et par exten­sion, celui qui est ainsi doué.

J’ai tou­jours fait la dis­tinc­tion, parce qu’on me dit sou­vent que j’ai du tal­ent. Oui, j’ai tra­vaillé pour ça. Mais je suis loin d’être un génie. Je suis per­suadée que n’importe qui s’il y mets de la bonne volonté et du temps, s’il tra­vaille dans le bon sens, on peut acquérir du tal­ent. L’améliorer aussi.
On peut bosser longtemps sans aller dans la bonne direc­tion : il faut être lucide (je le suis), il y a un degré où le “sim­ple” tra­vail de base ne suf­fit plus, où il faut com­mencer à réfléchir sur ce qu’on fait et la pra­tique que l’on a… c’est un tra­vail sup­plé­men­taire, plus intel­lectuel que “rou­tinier” mais c’est un tra­vail quand même !

Le génie ne se tra­vaille pas, puisqu’il est le degré suprême: si on l’atteint, c’est une sorte de Nir­vana qu’on ne peut pas améliorer.
Alors, tra­vailler jusqu’au génie, c’est pos­si­ble ? J’en doute, il y a un niveau entre l’artiste le plus tal­entueux et le génie, une sorte de bar­rière invis­i­ble et indéfiniss­able que seuls les génies parvi­en­nent à franchir. Mais c’est peut-être parce que j’ai un esprit mod­este et qu’au fond, être un génie c’est un truc si dif­fi­cile à porter que j’espère ne jamais y parvenir !

(Mais j’utilise un dico de 1940, je dois être vieux jeu :rotfl: )

Mots-clefs : , ,
Dans : Culture, Ecrire, Littérature

Partagez cet article sur:
facebook
twitter
pinterest

3 Commentaires

  1. Working Mama dit :

    Tu as une drôle de façon d’affirmer tes con­nais­sances, comme des choses empiriques, empreintes d’une vérité qui ne peut être contredite…Merci de me “rap­peler”, telle l’institutrice, tout ce qu’il sem­blerait que j’ignore.

    Je t’informe que je me suis sen­tie assez heurtée par l’introduction de ton arti­cle. Tu aurais pu tout aussi bien dire que j’étais idiote que ça ne m’aurait pas moins heurtée. Voilà, je tenais à te le dire parce que je trouve ça très moyen, mais bon après tu en fais ce que tu en veux.

    Il faut faire atten­tion au sens des mots, certes. Mais on peut aussi faire atten­tion aux gens, ça ne coûte rien. Il y a manière et manière de dire les choses.

    Bonne soirée.

  2. Paumadou dit :

    Je n’ai pas l’impression d’avoir été blessante, ce n’était pas le but. Je tenais à clar­i­fier cer­taines choses qui ont été dites et à REMERCIER une per­sonne qui dans les com­men­taires a bien voulu me fournir de la matière à dévelop­per. Sans ani­mosité, ni juge­ment.
    Si tu t’es sen­tie dén­i­grée (alors que je visais plus ton dico des syn­onymes, qui sont trop sou­vent des dicos qui assim­i­lent tous les mots même les vagues ressem­blances entre eux), bref, si tu l’as pris con­tre toi, j’en suis navrée, ce n’était pas le but.
    Je prendrais le fait qu’il est 22h et que par­fois, après une journée un peu longue, on prend la mouche plus facile­ment. Je réaf­firme que je n’ai jamais eu pour inten­tion de blesser quiconque. Quand une per­sonne prend soins de laisser des com­men­taires longs et étayés qui me don­nent matière à réfléchir et à créer de nou­veaux arti­cles, je tiens à les remercier en les citant (je n’ai pas mis ton blog, c’est vrai, vu qu’il était en lien dans le com­men­taire vers lequel je fai­sais un lien). Si cela ne te con­vient pas, je peux retirer ton nom de l’article, mais sache que je n’ai jamais eu l’intention d’attaquer ni de jouer la maîtresse, juste de pré­ciser une pensée.

  3. […] ou moins rapi­de­ment, mais si c’est votre rêve, faut vous y met­tre à fond ! Croyez-moi, le tal­ent s’apprend et se tra­vaille !Les rela­tions pro vous font défaut ? Aucun milieu n’est com­plète­ment fermé, il faut trouver […]

  4. Réagir à cet article




    Attention : Votre commentaire doit répondre au sujet de l'article ou à un autre commentaire, les hors-sujets ou les réponses de type troll (je prend le sujet, je le retourne et ça finit par être HS) ne seront pas validés. Le pseudo doit être personnalisé (les "Pas d'accord", les "Tout à fait" et autres ne seront pas validés !). Les emails jetables ou public (type yopmail) ne seront pas validés.
    Je valide tous les commentaires qui répondent à ces règles même si je ne suis pas d'accord avec eux, mais il y a eu trop d'abus dernièrement dans le "troll anonyme".