Retour à l'accueil

Du côté du blog

Mardi 12 juin 2012

Avoir les pieds sur terre, est-ce arrêter de rêver ?

Arrête de rêver, redescends sur terre”

On a tous entendu cette phrase. Je suis même la pre­mière à la penser quand je lis cer­taines envolées lyriques de gens qui dis­ent vouloir vivre leurs rêves… un jour.

Qu’attendent-ils, ces gens ? D’avoir le temps ? Les sous ?

Si c’est une affaire de sous et qu’ils met­tent de côté, revoient leurs ambi­tions, leurs con­forts, leurs bud­gets… ok, ils sont déjà redescen­dus sur terre et com­men­cent à vrai­ment vouloir réaliser leurs rêves.

Si c’est une affaire de temps, ils n’auront jamais le temps ! Le temps, ça se prends, ça se plan­i­fie. Si l’on veut faire quelque chose, si c’est notre rêve, alors il faut pren­dre le temps de le faire.

Le temps juste­ment, c’est ce qu’on déplore tous : on n’a jamais assez de temps !

Mais votre vie est-elle si exigeante que vous n’ayez pas le temps de réaliser votre rêve ? Ou bien vous ne voulez pas sor­tir de votre rou­tine quo­ti­di­enne, vous avez votre boulot, votre séance “courses  au super­marché”, votre soirée ciné-resto, vos deux séances de sport par semaine. Tout cela est bien réglé, chronométré. Et le soir, vous vous endormez sage­ment devant un reportage TV sur un type qui a tout aban­donné pour par­tir vivre sa pas­sion des fruits exo­tiques à l’autre bout du monde. Il les cul­tive, les mange, les vends, il les adore ses fruits exo­tiques. Vous, vous bouf­fez un bout de bis­cuit aux raisins secs et songez:

Un jour, moi aussi, je réalis­erai mon rêve.”

Arrête de rêver et redescends sur terre !”

Voilà, c’est dit, et le rêveur, à cette phrase, se met à penser “Oui, tu as rai­son, c’est impos­si­ble, j’aurai jamais .….insérer ici ce dont vous pensez man­quer pour réaliser votre rêve.…

Est-ce que j’ai dit ça ? Non. Ça c’est vous qui le pensez, instinc­tive­ment comme pour bien casser votre rêve, vous-même.

J’ai juste dit “Arrête de rêve” avec le sous-entendu : et vis-le ton fichu rêve !

J’ai juste dit “Redescends sur terre” avec l’idée : vois com­ment tu pour­rais le réaliser, trouve le moyen d’y par­venir, plan­i­fie, cotise, apprends… 

Mais instinc­tive­ment, les gens, à cette phrase, pensent que leur rêve est impos­si­ble à réaliser.

Evidem­ment qu’il y a des rêves impos­si­bles ! Marcher sur la lune peut-être, devenir un vam­pire à la lim­ite, vivre éter­nelle­ment sûre­ment. Mais la majorité de nos rêves sont pos­si­bles à réaliser, la preuve d’autres y arrivent !

Les sous vous man­quent ? Revoir son bud­get, passer 6mois à bosser comme un dingue, ven­dre de la drogue, il y a tou­jours des moyens ! A vous de faire les sac­ri­fices qu’il faut : ne plus manger que des pâtes et du riz, se passer du super­flu, tra­vailler deux fois plus… A oui, ce n’est pas mar­rant, mais vous voulez vivre votre rêve ou pas ?

Le temps lui est plus cruel car il ne se mul­ti­plie pas : Mais si c’est le temps qui vous manque, il faut peut-être revoir votre emploi du temps : est-ce que vous accepter de sac­ri­fier vos soirées, vos week-end, vos vacances, pour réaliser votre rêve ? Est-ce qu’un tra­vail à mi-temps ne serait pas mieux ?

Vos capac­ités en la matière sont absentes ? Et bien qu’attendez-vous pour vous met­tre au boulot !!! Tout s’apprends, plus ou moins facile­ment, plus ou moins rapi­de­ment, mais si c’est votre rêve, faut vous y met­tre à fond ! Croyez-moi, le tal­ent s’apprend et se travaille !

Les rela­tions pro vous font défaut ? Aucun milieu n’est com­plète­ment fermé, il faut trou­ver par où entrer. On con­nait tous quelqu’un qui con­nait quelqu’un… Si vous voulez vrai­ment y par­venir, parlez-en autour de vous, vous ver­rez, quelqu’un con­naî­tra quelqu’un qui… et suivez le fil, faites con­nais­sance, et con­tin­uez à suivre le fil : cer­tains ne mèneront nulle part, d’autre pour­ront vous amenez loin !

On s’enferme tous dans nos habi­tudes et nos vies en pen­sant “Non, ce n’est pas possible.”

Regardez moi : On m’invite à passer 5 jours à Lyon, comme ça, à l’arrache. J’ai envie d’y aller, je m’arrange pour y par­venir : avec mon entourage, avec mon porte-monnaie, avec mes con­nais­sances etc.

Certes, je n’ai pas à poser des jours de con­gés, mais c’est parce que j’ai choisi cette vie ! Je n’ai pas un tra­vail salarié par choix, mon com­pagnon égale­ment. Nous avons des hauts et des bas financiers, de moral, de moti­va­tion, rien n’est jamais sûr, impos­si­ble de plan­i­fier l’achat d’une mai­son sur 15–20 ans par exem­ple.  C’est un des incon­vénients de nos choix. Il y en a tou­jours, parce qu’un rêve, on appelle aussi très sou­vent cela “une pas­sion” et la pas­sion, c’est devoir faire des choix, devoir renon­cer à cer­taines choses, c’est “souffrir”.

On ne peut pas tout avoir dans la vie, mais on peut réaliser son rêve si on le souhaite : il suf­fit juste de redescen­dre sur terre et de tout faire pour y arriver, alors :

Arrête de rêver et redescends sur terre !”

Mots-clefs : ,
Dans : Divagations

Partagez cet article sur:
facebook
twitter
pinterest

2 Commentaires

  1. Moi je trouve que per­sonne n’a le droit de dire a qqun “arretes de rever, redescend sur terre”. Nan mais oh meles toi de tes affaires

    Vive les reveurs

    • Paumadou dit :

      Non, mais tes rêves à toi sont pas des rêves, ce sont des fan­tasmes ! Voyons, jamais tu pour­ras faire cra­quer ton Yoann si tu restes à Lon­dres ! Arrête de rêver et pis vient t’installer à Lyon. Voilà, c’est tout, en plus le loyer et moins cher qu’à Lon­dres et si tu te débrouilles pas trop mal, il t’engagera comme babysit­ter pour ses gamins quand il en aura et là, coup de foudre ! (parce qu’il parait que le papa se tape tou­jours la babysit­ter, c’est mar­qué dans les Har­le­quins)
      Donc, voilà, Toutouille : arrête de rêver et redescends sur terre (enfin sur Lyon plutôt ;P )

  2. Réagir à cet article




    Attention : Votre commentaire doit répondre au sujet de l'article ou à un autre commentaire, les hors-sujets ou les réponses de type troll (je prend le sujet, je le retourne et ça finit par être HS) ne seront pas validés. Le pseudo doit être personnalisé (les "Pas d'accord", les "Tout à fait" et autres ne seront pas validés !). Les emails jetables ou public (type yopmail) ne seront pas validés.
    Je valide tous les commentaires qui répondent à ces règles même si je ne suis pas d'accord avec eux, mais il y a eu trop d'abus dernièrement dans le "troll anonyme".