Retour à l'accueil

Du côté du blog

Vendredi 11 janvier 2013

Deux mille treize… Le treize, c’est pas censé porté bonheur en général ?

Tout d’abord,  bonne année à tous (voilà c’est fait).

Cer­tains ont sans doute remar­qué que je n’étais plus trop active sur le blog, ni sur twit­ter, ni ailleurs (mails par exem­ple, désolée pour ceux qui atten­dent des réponses).

2012 s’est rel­a­tive­ment bien fini, mais j’ai ressenti une énorme fatigue morale vis-à-vis de mes activ­ités d’autoentrepreneur (si vous l’ignorez, je vais de la conception/design de site sur base word­press, du rédac­tion­nel, du con­seil édi­to­r­ial, bref tout un tas d’activités diverses et var­iées mais offi­cielle­ment, je suis en “con­seil de ges­tion”, ouais, ils ont retenus le mot “con­seil” et ont pris la pre­mière option qui pas­sait… enfin, ça marche aussi puisque je peux con­seiller sur la création/gestion d’une boîte) et surtout sur mes activ­ités d’auteur.

Le lende­main de Noël, j’en ai eu ma claque et je suis allée à la CAF pour m’assurer que j’avais bien droit à un congé parental (ce qui est le cas pour encore 10 mois), du coup, depuis le 1er jan­vier, je suis offi­cieuse­ment en congé parental (l’officiel vien­dra quand la caisse de retraite recevra les coti­sa­tions du dernier trimestres 2012, c’est-à-dire quelques semaines, et m’enverra le papier qui va bien pour le dossier de la CAF.)

2013 com­mence de manière par­ti­c­ulière­ment merdique pour moi et je n’aurais sans doute pas l’esprit à des activ­ités haute­ment intel­lectuelles pour les mois à venir. Ce blog n’est pas qu’un blog “pro”, c’est aussi un blog sur lequel j’ai partagé beau­coup de choses per­son­nelles, mais il est devenu (par ma volonté et ma faute d’ailleurs) un blog d’auteur et donc ori­enté sur l’écriture et mes textes. Je n’ai jamais eu le courage de tenir plusieurs blogs en même temps (la preuve, toutes mes autres ten­ta­tives : ecrivain 3.0, heureux qui comme Ulysse et muséo­geek ; végè­tent depuis des plombes) du coup, tout finit tou­jours ici, même si tout n’est pas pub­lié (le nom­bre d’articles en “brouil­lon” que je n’ai jamais pub­liés ici est pro­pre­ment hal­lu­ci­nant : 179 pour 854 arti­cles pub­liés… sans compter ceux que j’ai viré à la cor­beille dont le nom­bre est sans doute large­ment supérieur) aussi, je n’ai pas d’autres endroits pour m’épancher.

Et en même temps, je sais que je ne peux plus “tout” dire comme je le fai­sais avant. Ma mère lit mon blog et sor­tir toutes les angoisses qui me pren­nent en ce moment (à tord ou à rai­son d’ailleurs), ne ferait que lui faire du mal Elle qui a d’autres soucis et qui ne devrait pas s’angoisser pour ça (mais j’ai une famille en or, même l’homme l’a reconnu, le genre qui se serre les coudes quand ça va mal au lieu de fuir à 200km). Bon j’arrête ou je vais chialer (oui, en plus , je suis dans une phase hyper­sen­si­ble, ça n’arrange pas mes affaires…)

Ma sit­u­a­tion per­son­nelle est telle que si je con­tinue à écrire ici, ça va finir en défouloir ou plutôt en repère de trucs notés pour plus tard (ou bons à savoir, le genre de ren­seigne­ments que je cherche quand j’ai besoin de me vider la tête et qui aug­mente ma cul­ture générale), ce que je ne veux pas.

Vous voulez vrai­ment que je vous conte mes décou­vertes sur l’enduit terre paille allégé pour la réno­va­tion d’un mur en pierre, les délais de pre­scrip­tions de rem­bourse­ment URSSAF, com­ment le fait d’ouvrir un compte off­shore à l’île de Man est plus sim­ple qu’au Lux­em­bourg — mais aucun avan­tage si comme moi, vous n’avez pas beau­coup de côté :P -,  qu’il est super angois­sant d’aller lire sur inter­net des forums par­lant de saisies d’huissier et qu’il y a tou­jours un con­nard pour dire “T’as une dette, faut que tu la payes espèce de feignasse qui sait pas tenir un bud­get” sans pren­dre en compte les côtés psy­chologiques et soci­ologiques des prob­lèmes de dettes (tout le monde ne fait pas des crédits à la con­som­ma­tion à tour de bras et je vous ras­sure, ce n’est pas mon cas et je n’ai pas d’huissier aux fesses, ni moi, ni l’♂, mais quand on cherche un ren­seigne­ment sur Gogole, on ne sait JAMAIS où cela nous mène… et j’avais oublié com­bien les forums, c’est tou­jours à qui sait mieux que les autres sans base de con­nais­sances réelles), que tout le monde veut une chaudière à pel­lets (des bouts de sci­ure de bois com­pactés) mais qu’il est net­te­ment plus intéres­sant de faire installer une chaudière bio­masse poly­com­bustibles (qui vous per­met de ne pas être dépen­dant des fab­ri­cants de gran­ules de bois puisque vous pou­vez y faire brûler aussi bien des copeaux, de la sci­ure, des gran­ules de bois, des rafles de maïs, des débris de noix, de la paille et tous autres déchets com­bustibles “secs”, ce qui est, si on regarde vers l’avenir, une lib­erté vis-à-vis des coûts de fab­ri­ca­tions des gran­ules de bois qui sont à la mode et dont le prix est donc en aug­men­ta­tion con­stante !) mais que dans les deux cas, il vous faut un silo de stock­age con­séquent (10m3 à rem­plir 2 fois par an pour une mai­son de 100m²) et 15000 euros, que les prix de l’immobilier en Auvergne sont plus intéres­sants que dans le NPDC, mais que la plu­part des maisons encore abor­d­ables exi­gent des travaux impor­tants et que dans ce cas, il vaut mieux, à prix sen­si­ble­ment égal, se rabat­tre sur la région cen­tre où les maisons sont en bon état, mais où les jardins/terrains sont beau­coup moins éten­dus (quand il y a du terrain…)

Tout cela ne sont que les sujets qui me préoc­cu­pent depuis 2 jours, dans 2 jours je vous par­lerai de com­ment filer de la laine (j’ai 100gr de laine brute à trans­former pour le fun…), quelle recette de savon j’ai choisi de faire pour ren­flouer les stocks (en évi­tant le tour­nesol qui fait ran­cir et que j’avais util­isé la dernière fois), qu’il va fal­loir que je refasse de la poudre den­ti­frice parce que j’en ai plus, de com­ment faire pour économiser l’électricité quand on cui­sine au tout électrique.

Met­tre 1 dose de riz dans la cocotte-minute.
Met­tre 1 dose et demie d’eau par dessus.
Mélanger, fer­mer la cocotte en posi­tion vapeur pour légumes (si vous avez, sinon la vapeur “basse” ou vapeur tout court)
Chauf­fer au max puis quand ça sif­fle, couper le feu et atten­dre six min­utes.
Voilà, c’est cuit !
Vous chauf­fez 5min pour la pres­sion au lieu de 20 pour faire bouil­lir en con­tinu et utilisez juste de qu’il faut d’eau et votre riz est ten­dre, elle est pas belle la vie ? ça marche avec le riz ‘agré­menté’ (ici oignons-champignons ou oignons-chorizo) et les pâtes aussi (met­tre les pâtes et juste les cou­vrir d’eau froide, mais atten­tion, là, c’est 1–2 min­utes de cuis­son après la mise en pres­sion sinon vous aurez des trucs tout col­lant, voire arrêtez à pres­sion pour les mac­a­ro­nis ou les coquil­lettes si vous les aimez fermes !)

(sinon, j’ai fait une recette de riz à l’iranienne pour le nou­vel an, c’était une tuerie ! mais je l’ai fait, tra­di­tion­nelle, à la poêle)

Bref, je suis dans une phase “Mère au foyer qui s’assume et suis  à fond le manuel d’économie domes­tique de son arrière-grand-mère” Si vous ne savez pas quoi lire en ce moment, je vous con­seille le Manuel d’économie domes­tique et d’instruction ménagère (pro­gramme offi­ciel de 1903)  qui est par­ti­c­ulière­ment hila­rant au regard de notre société égal­i­taire ♂♀ actuelle : la ques­tion que je me pose : le fait de faire du repas­sage avec bonne humeur élèvera-t-il mon âme vers Dieu comme le pré­tend cette Stella ? Sérieux ? Si c’est aussi sim­ple, je signe direct (en com­plé­ment, je vous con­seille aussi La Pornocratie ou la femme dans les temps mod­ernes de Proud­hon, qui vaut aussi le détour !)

Qui sait ? Peut-être que je vous pondrai un jour un manuel d’économie domes­tique mod­erne à l’usage des new­bies (comme “com­ment cuire des pâtes pour les nuls” vu que l’homme n’a jamais appris et les fait tou­jours trop col­lantes :P), y’en a déjà parmi vous (je le sais, ces per­son­nes m’en ont déjà parlé) qui le dévoreront parce que ce sera du genre “Si comme moi, vous êtes une feignasse en cui­sine, voilà, c’est sim­ple à faire et rapide, et pis c’est bon”

Comme l’a dit une fois ma mère à une amie qui la trou­vait super effi­cace (et donc pas fainéante du tout) : “C’est parce que je suis fainéante que je suis organ­isée et effi­cace : tout faire pour n’avoir rien à faire !“
(Oui, maman, j’interprète et réécris sans doute un peu ce que tu as dit, mais “romancer” un peu ne nuit pas ;) )

Tout faire pour n’avoir rien à faire, j’en suis là, du coup, je tourne un peu en rond à la recherche de trucs à faire autre que la vais­selle, — sérieux, la vais­selle, j’y arrive pas — et je me retrouve à imag­iner des strat­a­gèmes pour éviter que les huissiers nous embar­quent le canapé si jamais ils débar­quent un jour. Le pire, c’est que j’ai déjà eu à faire avec des huissiers  comme tous les gens qui côtoient l’URSSAF qui envoie des huissiers sys­té­ma­tique­ment pour des coti­sa­tions qu’on n’a pas à payer par exem­ple  (il a fallu 3 ans pour qu’ils enreg­istrent qu’on avait pas d’employé quand même ! :P), ils sont assez sym­pas et n’ont jamais rien saisi ! Mais que voulez-vous, lire des forums sur inter­net, c’est devenir hypocon­dri­aque, para­noïaque et psychotique.

C’était pour ça que j’avais arrêté… et pour le fait qu’il y a tou­jours de cons pour te dire que ce que tu dis/fais, c’est nul, pas bien, que t’es com­plète­ment con, et que le meilleur chauffage c’est pas l’électrique alors arrête de vouloir savoir si c’est mieux un con­vecteur grille pain ou un radi­a­teur à chaleur douce et iner­tie en stéatite ! Passe au bois ou à la pompe à chaleur, banane ! Ben ouais, mais crétin, c’est pas pos­si­ble quand t’habites en ville et qu’en plus, t’es locataire ! Ducon ! (voui, des fois, j’ai envie de répon­dre ça aux gens sur les forums… c’est aussi pour ça que j’ai arrêté d’y participer…)

Bref, tout ça pour dire que le blog risque de végéter un peu dans les semaines/mois à venir. Tous les pro­jets sont en attente (j’essayerai peut-être quand même de vous sor­tir le guide fiscal/juridique d’ici quelques temps, his­toire qu’il serve à quelque chose vu qu’il n’y a plus qu’à le cor­riger et le met­tre en fichier…) et il est pos­si­ble que je poste un ou deux arti­cles de blogs que j’appellerai de type “féminin” (maman, cui­sine, beauté, écolo­gie, etc), ne vous en offusquez pas, vous appren­drez cer­taine­ment des choses (même si c’est pas “com­ment devenir riche en écrivant un bouquin” :P)

Encore une fois, bonne année à vous et c’est sincère : puisse-t-elle être réelle­ment bonne pour cha­cun de vous, car avoir des emmerdes et des soucis,  je ne le souhaite à per­sonne, même pas à mon pire ennemi (à part peut-être au con­nard qui m’a pété mon rétro l’année dernière… :P)

Bonne année !

Dans : Divagations

Partagez cet article sur:
facebook
twitter
pinterest

4 Commentaires

  1. idmuse dit :

    Ben moi je m’ennuyais!
    Courage!

  2. Adam Molariss dit :

    Bonne année et que le meilleur est à venir :)

  3. Je con­state que tu as bien été occupée. Par moment, il faut pou­voir pren­dre du recul mais quand on a la tête dans le guidon, on oublie de relever la tête.
    Lève le pied durant ton con­gés mat.
    A+ et bonne année 2013

  4. Ah mince, désolé pour ton rétro… Mais com­ment aurais-je pu savoir, moi?